ISLANDE : Guide de voyage

L’Islande est riche de contrastes, proche du cercle polaire vous pourrez découvrir des paysages atypiques, sauvages et naturels : volcans, glaciers, champs de lave, zones géothermiques… Chaque lieu est une découverte qui vous coupe le souffle et vous offre un souvenir magique ! De Reykjavik à ses fjords, l’Islande est un lieu chargé en émotions !

Guide de voyage Islande

L'ISLANDE EN BREF :

  • Formalités : carte d'identité ou passeport en cours de validité pour un séjour inférieur à 3 mois.
  • Santé : Aucun vaccin n'est obligatoire.
  • Monnaie : Couronne islandaise.
  • Durée du vol : environ 3h30 pour un vol Paris-Reykjavik.
  • Décalage horaire : - 2h en été, - 1h en hiver.
  • Électricité : 220 volts. Pas d'adaptateur nécessaire.


CARTE D’IDENTITÉ DE L’ISLANDE

L’Islande est un pays de 331 918 personnes et a pour capitale Reykjavik. La langue officielle est l’islandais, une langue issue d’une langue germanique le norrois sorte de latin scandinave. Luthérien pour 80 %, l’Islande a un régime parlementaire. Les points forts de l’économie se centrent sur 3 ressources majeures : la pêche (45 % des exportations pour plus de 12 % du PIB), les ressources naturelles car les sols sont riches assurant une autonomie énergétique quasi totale aux islandais et pour finir le tourisme.

LA GÉOGRAPHIE ISLANDAISE

Sur 103 000 km2 l’Islande est composée ainsi : 12 % de glaciers, 40 % de sable, 25 % de champs de lave, 20 % de pâturage, 3 % de lac et seulement 1 % de terres cultivées. Le point le plus haut se situe à 2110 mètres, le Hvannadalshnjúkur. C’est en Islande, terre de volcans, la plus grande île volcanique au monde, que vous pouvez observer des geysers, des coulées de lave, vous baigner dans des sources d’eaux chaudes… La nature est omniprésente.

Aurores boréales

Aurores boréales © Zvardon

TYPICALITÉS EN ISLANDE

À partir de juin et en juillet, il ne fait jamais nuit (pensez à votre masque de nuit). Pour observer le soleil de minuit, il faut se rendre sur l’île Grímsey au nord. La nuit revient en août pour quelques heures.
De novembre à février, c’est le jour qui disparaît. Autre particularité, les phénomènes volcaniques permettent aux islandais d’avoir de l’eau chaude gratuitement et un chauffage peu onéreux et peu polluant.
De septembre jusqu’en avril, vous allez pouvoir découvrir un des plus beaux phénomènes du monde : les aurores boréales ! Il faut sortir des villages les soirs de temps clair pour avoir la chance de les observer.

Skyr fromage blanc islandais

Skyr - ©Sebastian Schack

Bonbons islandais

Bonbons islandais - ©Jason Eppink

GASTRONOMIE LOCALE ET METS ISLANDAIS

Il est possible de bien manger en Islande, si vous y mettez le prix. Les fast-foods sont présents partout, mais on peut facilement trouver des petits restaurants proposant des plats à base de poisson. Si vous voyagez dans les terres, dans les fermes vous allez manger des produits locaux. On vous recommande le macareux, les différents poissons locaux et surtout l’agneau islandais : un délice ! Testez sans hésiter la kjötsupa (soupe à la viande d’agneau). Concernant les plats typiques voici quelques exemples : le skyr un fromage blanc très épais à goûter sous forme de tarte, le Súrsaðir hrútspungar qui est tout simplement des testicules de mouton bouillis, le svið une demi-tête de mouton bouillie (tout se mange) ! Le Hákarl, un aileron de requin du Groenland, qui est faisandé pendant des mois dans le sol. Pays de poissons, testez le lax (saumon), le þorskur (cabillaud), le síld (hareng) ou encore la truite (silungur). Sachez que le Kaviar n’est pas notre caviar mais des œufs de poisson en tube à étaler sur du pain. Pour les gourmands de sucre, les islandais adorent la réglisse, qu’ils mettent partout notamment dans le chocolat, dégustez aussi le Hjónabandssæla, un gâteau à la rhubarbe.
Petite info, si lors de votre petit déjeuner dans une guesthouse vous vous faites des sandwichs à emporter, ils vous seront facturés.
Concernant les boissons, l’âge légal pour l’achat d’alcool est 20 ans. Et autre point : pas d’alcool au volant ! Comme tous les pays nordiques c’est l’État qui a le monopole de la vente d’alcool. Il faut donc vous rendre dans un magasin d’État, Vínbúðin. Seule la bière de moins de 2,25° se trouve en supérette.
L’info insolite est que jusqu’en 1989 la bière de plus de 2,25° d’alcool était interdite alors les islandais la mélangeaient à de la vodka légale dans les bars ! Aujourd’hui, dans les bars la pinte est la base. N’oubliez pas que l’alcool coûte cher dans ce pays, mais goûtez le brennivín, un alcool de pomme de terre, au cumin et à l'angélique : à boire glacé !

Geysir

Geyser

macareux moines

macareux © Richard Bartz

SAVOIR-VIVRE ET COUTUMES EN ISLANDE

En Islande, il est important de respecter les règles ! On enlève ses chaussures en entrant dans une maison. Si vous êtes invité un soir chez des Islandais, le seul alcool que vous allez boire et celui que vous apporterez. D’ailleurs vous pourrez repartir avec la bouteille si elle n’est pas finie.
Vous risquez d’être surpris à la piscine, car les vestiaires sont communs et les gens se douchent nus avant d’entrer dans l’eau.
Avis aux fumeurs, ils ne sont pas les bienvenus, c’est un pays anti-tabac, on ne jette pas son mégot n’importe où.

Visitez 6 lieux incontournables en Islande! Reykjavik, Blue Lagoon, Cercle d'Or, Vik… Des lieux à découvrir absolument.